Exposition en cours

Traverser un nuage par Jeanne Faure et Stéphanie Henry

Du 23 août 2019 Au 23 octobre 2019

Les artistes Jeanne Faure et Stéphanie Henry proposent une échappée sensorielle et culturelle à tous ceux qui oseront s’engouffrer dans l’environnement ouaté et parsemé de transparence de cet écho au ciel.

Le processus

Concevoir l’œuvre Traverser un nuage, c’est la vivre, l’observer, c’est permettre l’échange et favoriser le tissage de liens humains. Les artistes remodèlent l’espace afin de générer de nouvelles occupations, de nouveaux regards et de nouveaux liens.

 

En écho au ciel

L’œuvre participative cherche à faire écho au seul paysage perceptible depuis la galerie : le ciel. Un nuage est ainsi déployé au cœur de la galerie marchande comme source d’inspiration et d’évasion.

 

Une traversée des nuages

C’est à travers le tissage de fils de coton que la forme organique se construira progressivement pour générer un environnement ouaté et parsemé de transparence. Les passants sont invités à s’y engouffrer afin de vivre une expérience inhabituelle dans un centre commercial : une échappée sensorielle et culturelle.

Jeanne Faure et Stéphanie Henry

JEANNE FAURE

Architecte DPLG et designer urbain ADUQ

 

Architecte et designer urbain depuis 2006, Jeanne Faure, se fabrique un regard transversal sur le territoire et son architecture, aux grès de ses formations et de ses expériences à l’étranger (au Chili, en France et en Belgique). La volonté de défendre l’espace urbain comme une scène publique, lieu de l’agora citoyenne, guide son travail selon deux échelles. D’une part, celle de l’urbain, qui a trait au développement des aménagements de la cité, au design urbain et à la

sensibilisation des citoyens aux enjeux de la ville. Et d’autre part, l’échelle humaine interpellant l’importance de la sensibilisation des citoyens aux enjeux de la ville dans le but

de générer de nouvelles occupations, de nouveaux regards et de nouveaux liens.

 

STÉPHANIE HENRY

Architecte paysagiste AAPQ-AAPC et M. designer

 

Architecte-paysagiste et designer depuis 2005, Stéphanie Henry développe une pratique professionnelle fondamentalement transdisciplinaire entre art, design et paysage. Faire la ville par le territoire, défendre l’espace public ouvert et générer un droit à la ville autour d’espaces vivants, guide les projets d’aménagement auxquels elle participe. Ayant exercé en France, en Afrique et au Canada, ses référents urbains sont pluriculturels et sa pratique est multiple allant de l’étude des grands paysages, aux projets d’aménagement d’espace public en passant par les ateliers participatifs de fabrication urbaine. L’intégration des citoyens et leur participation in situ lui sont essentiels.

Expositions passées

Brin de jasette par Isabelle Gagné

Du 12 juin 2019
Au 15 août 2019

La Vallée par Lucas Saenger

Du 7 mars 2019
Au 12 mai 2019

Ancestrale par Pauline Loctin

Du 26 avril 2018
Au 26 août 2018

Silua par Farah Allegue

Du 18 octobre 2018
Au 13 janvier 2019

La galerie

Amalgame – Galerie urbaine est un nouveau lieu de diffusion pour les arts visuels, créé et développé pour le Centre Laval, en collaboration avec la Centrale des artistes.

La galerie est une première initiative de transformation artistique en milieu commercial, permettant ainsi au Centre Laval de jouer un rôle dans le développement de nouveaux lieux de diffusion artistique lavallois. En plus de bonifier l’expérience client par les arts, cet espace dynamique et évolutif favorise la découverte d’artistes talentueux en arts visuels, médiatiques et numériques, par le biais d’expositions éphémères.

La Centrale des artistes a été le premier organisme entièrement dédié à la relève professionnelle sur le territoire lavallois. En plus de proposer des services de soutien dans l’élaboration, la conception et la réalisation de projets culturels, l’entreprise d’économie sociale crée des outils pour promouvoir la relève et agit en tant que diffuseur, autant pour les artistes émergents que pour le grand public.