Exposition en cours

Brin de jasette par Isabelle Gagné

Du 12 juin 2019 Au 15 août 2019

L’artiste Isabelle Gagné pose un regard sur l’espace virtuel du «chatroom» où une conversation inoffensive par clavier interposé peut prendre une direction imprévue.

Le processus

L’œuvre Brin de jasette vous invite dans un espace ludique et coloré aux influences de la culture Internet, où il est facile d’oublier que ces lieux peuvent devenir hostiles.

Isabelle Gagné

Artiste-géologue de l’image numérique, les recherches d’Isabelle Gagné portent sur le paysage naturel québécois comme marqueur d’un territoire. Elle le documente au gré de ses voyages réels et virtuels, puis le réinterprète avec des altérations numériques afin de souligner certains aspects, dont l’identité culturelle, l’interaction entre l’humain et son environnement naturel, l’amnésie collective et la perte d’un patrimoine.

 

Elle porte un regard singulier sur le geste photographique en effectuant des interventions et altérations numériques. Ses recherches sont multiplateformes. Elle puise sa matière première dans les photos prises avec son téléphone intelligent, son appareil hybride et les captures d’écran qu’elle effectue à partir de Tweets, de Google Street View et Google Earth, ou même d’accidents graphiques trouvés sur Internet. Elle manipule systématiquement ces images singularisées par leur basse qualité. C’est grâce à des algorithmes disponibles sur le web et à des applications de traitements de l’image (Photoshop et autres applications « open source » disponibles sur le web) qu’elle (re)compose/(re)définit les images. En plus de jouer avec l’ordre, le grain et la texture de la photo, elle superpose des écritures graphiques ou juxtapose des bribes d’images provenant du net.

 

Elle documente et archive cet espace significatif au gré de ses déplacements hasardeux ou programmés et de ses voyages virtuels. Les interventions qu’elle effectue révèlent ces lieux sous un angle audacieux, celui du numérique. Elle réinterprète (photo)graphiquement ces paysages tout en conservant l’essence et la beauté du lieu. En effet, ses actions n’ont pas pour but de modifier le paysage québécois, mais de transformer la perception que l’on en a, tout en faisant œuvre de mémoire. Non seulement, elle inscrit ces lieux dans la mémoire collective du numérique, mais aussi elle cherche à renouveler la perception que l’on a de ceux-ci en créant de nouvelle occurrence visuelle. Ainsi elle change le paysage numérique du lieu pour mieux le révéler et lui offrir une pérennité.

Expositions passées

La Vallée par Lucas Saenger

Du 7 mars 2019
Au 12 mai 2019

Ancestrale par Pauline Loctin

Du 26 avril 2018
Au 26 août 2018

Silua par Farah Allegue

Du 18 octobre 2018
Au 13 janvier 2019

La galerie

Amalgame – Galerie urbaine est un nouveau lieu de diffusion pour les arts visuels, créé et développé pour le Centre Laval, en collaboration avec la Centrale des artistes.

La galerie est une première initiative de transformation artistique en milieu commercial, permettant ainsi au Centre Laval de jouer un rôle dans le développement de nouveaux lieux de diffusion artistique lavallois. En plus de bonifier l’expérience client par les arts, cet espace dynamique et évolutif favorise la découverte d’artistes talentueux en arts visuels, médiatiques et numériques, par le biais d’expositions éphémères.

La Centrale des artistes a été le premier organisme entièrement dédié à la relève professionnelle sur le territoire lavallois. En plus de proposer des services de soutien dans l’élaboration, la conception et la réalisation de projets culturels, l’entreprise d’économie sociale crée des outils pour promouvoir la relève et agit en tant que diffuseur, autant pour les artistes émergents que pour le grand public.